Dallage industriel

Dallage béton à usage industriel

Le dallage en béton esthétique, sûr, durable, compétitif, évolutif, économique, est la solution la plus adaptée aux bâtiments d’activités, aux commerces et aux entrepôts

Procédé

Un dallage se compose :
D’une forme constituée d’une certaine épaisseur par le traitement du sol en place, soit par des matériaux d’apport servant d’assise au dallage de manière à obtenir une plate-forme saine et stable apte à recevoir le corps du dallage, constitué d'une dalle en béton, armée d'un treillis soudé ou de fibres métalliques
On applique ensuite, sur le dallage en béton encore frais, des granulats durcisseurs en quantités variables (selon le type de produit, le mode d’application et les performances à atteindre).

Les bâtiments industriels se caractérisent par une grande diversité d’actions et de contraintes qui ont une influence sur le choix de la solution appropriée.
Depuis juin 2005, le DTU 13.3 optimise les performances des dallages en imposant :

  • une étude géotechnique du sol, pour les dallages industriels relevant de la partie 1 du DTU 13.3 est obligatoire.
  • une épaisseur minimum de 15 cm de la dalle.
  • la protection des joints d’arrêt du coulage.
  • une qualité de béton adaptée.

Dans le cas d'un dallage armé ou non et ayant un usage autre qu'industriel ou assimilé, l'épaisseur mini sera de 13cm.
Dans le cas d'un dallage pour les maisons individuelles, l'épaisseur sera de 12cm mini et sera obligatoirement armé.

Domaines d’applications

  • Bâtiments industriels.
  • Usine.
  • Laboratoire.
  • Entrepôts.
  • Réserve.
  • Hall.
  • Stockage.
  • Chambres froides.
  • Bâtiments agricoles.
  • Gymnases et salles polyvalentes.
  • Magasin.
  • Boutique.
  • Ateliers.
  • Aire d’ensilage.
  • Aire de lavage.
  • Hangars.
  • Maisons individuelles.
  • Habitation collective.
  • Administratif ou bureau.
  • Hôpital, clinique ou dispensaire.
  • Scolaire ou universitaire.
  • Spectacles, expositions ou lieux de culte.
  • Garages ou parc de stationnement pour véhicules légers.

Avantages

  • Résistance mécanique (usure, choc, ripage)
    • circulation intense sur zone déterminée
    • absence de poinçonnement (charges ponctuelles élevées)
    • usure maîtrisée lors de trafics importants
  • Résistance chimique (acides, bases, solvants - concentration, température et fréquence) et thermique assurée par une composition du béton adaptée.
  • Maintenance et entretien réduitÉvolution possible des bâtiments.
  • Optimisation de l’exploitation de l’activité.
  • Planéité durable.
  • Confort acoustique.
  • Sécurité de circulation des engins de manutention.
  • Confort visuel et esthétique.